Laboratoire Etnas

Voir tous nos produits
mon image retour au sommaire

Santé, Hygiène de Vie

L'hygiène alimentaire

  1. L'oxygène, c'est la vie
  2. Se donner les moyens…
  3. Les différentes catégories d'aliments
  4. L'équilibre nutritionnel, base de la santé
  5. “Que ton aliment soit ton médicament” Hippocrate

__

haut

L'oxygène, c'est la vie

L’oxygène, celui de l’air que nous respirons, c’est la vie : il assure le fonctionnement de nos cellules. Celles-ci, en cas de déséquilibre, s’abîment comme dans un moteur déréglé.

Ce phénomène répété et négligé provoque de nombreux désordres: inflammations, allergies, dermatoses, accidents cardiovasculaires et cérébraux...


__

Se donner les moyens…

L’organisme possède des capacités de réaction mais il ne fabrique pas tout. Il lui faut importer les moyens de son fonctionnement par les aliments ou les compléments alimentaires.

L’alimentation doit être suffisamment variée pour apporter 40 aliments différents par semaine lors de 3 repas et de 2 collations équilibrés, répartis dans une journée !


__

Les différentes catégories d'aliments

On connaît les aliments énergétiques (sucres et graisses) et ceux de la construction/réparation (protides, lipides). Découvrons l’existence des aliments protecteurs : ils gardent nos structures de l’oxydation, du vieillissement, de la maladie, vis à vis des effets de la pollution, des infections, des radiations... et de leurs conséquences. Fruits et légumes synthétisent ces éléments protecteurs. Les animaux herbivores non ruminants et les poissons en contiennent. Condiments, épices et aromates les concentrent. Tous ces éléments interviennent à différents niveaux du fonctionnement de l’organisme et participent à son intégrité.


__

haut

L'équilibre nutritionnel, base de la santé

Notre mode de vie conditionne nos besoins alimentaires, à chaque instant nos activités ont une incidence sur notre équilibre. Bien s’alimenter c’est donner à l’organisme un crédit d’éléments variés qui permet des dépenses adaptées.

Il convient de veiller aux apports:

• de macronutriments : lipides, glucides, protides.

• de micronutriments : minéraux et vitamines.

• de micronutriments protecteurs antioxydants et antiradicalaires.

Les apports énergétiques doivent être suffisants pour rendre ces réactions biologiques possibles.

Les bonnes pratiques alimentaires reposent sur la modération, la qualité et la variété, complétées par une vie active.


__

“Que ton aliment soit ton médicament” Hippocrate

Les progrès considérables des sciences de la nutrition mettent sans cesse en évidence de nouvelles certitudes sur la nécessité absolue de bien s’alimenter. Là, résident les moyens de la prévention et, dans certains cas, du traitement des maladies.


__

retour au sommaire

Notre conseil :

Privilégier une haute densité nutritionnelle, c’est choisir des aliments riches en micronutriments et pauvres en énergie (Afssa 2007). Fruits, légumes et aliments biologiques répondent mieux à ces exigences.

Nous vous recommandons les produits suivants :

haut